Adoption dun nouveau processus dexamen des écoles

first_img Dans le cadre du nouveau processus, les conseils scolaires demeurent responsables de la décision finale concernant la fermeture d’une école. Pour obtenir plus d’information sur le nouveau processus d’examen des écoles, pour consulter les lignes directrices sur le modèle de site central et pour tout autre renseignement, consultez le www.ednet.ns.ca/schoolreview. Le gouvernement a adopté, aujourd’hui 17 octobre, des modifications à la loi sur l’éducation (Education Act) visant à donner force de loi au nouveau processus d’examen des écoles. Ce nouveau processus met l’accent sur la collaboration, la mobilisation communautaire et une meilleure planification à long terme pour les écoles. « Les modifications à la loi sur l’éducation reflètent les recommandations qui ont découlé des consultations avec les Néo-Écossais, a dit Karen Casey, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Grâce à notre plan à long terme et à l’engagement accru du public, nous sommes confiants que les communautés et conseils scolaires ont maintenant accès à un processus d’examen des écoles amélioré. » Les modifications à la loi ont été présentées au printemps dernier. Elles ont été proclamées aujourd’hui et ont maintenant force de loi. Cet été, Mme Casey a publié les lignes directrices et les critères pour le modèle de site central. Le processus d’examen des écoles exige maintenant : que les conseils scolaires choisissent une école ou un groupe d’écoles aux fins d’examen selon les renseignements fournis dans un plan à long terme, et formulent une recommandation; qu’un comité local d’examen des écoles soit établi afin de procéder aux examens, incluant des consultations publiques, pour chaque groupe d’écoles, et afin d’étudier une variété de scénarios, avec l’aide d’un conseiller indépendant, au besoin; que le rapport et les recommandations à l’intention du conseil scolaire soient rédigés par le comité d’examen, et non seulement par le personnel du conseil scolaire, les parents ou la collectivité; que la date de début d’un examen soit plus flexible; que les différentes étapes du processus d’examen des écoles soient effectuées pendant une période de temps précise plutôt que selon une date précise.last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *