La province célèbre les services en français et la Journée internationale de

first_imgLes membres de la communauté acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse se sont joints aux représentants du gouvernement à Halifax, aujourd’hui 20 mars, pour célébrer les améliorations aux services en français offerts par la province. Le ministre des Affaires acadiennes, Chris d’Entremont, affirme que les gains ont été réalisés grâce à un partenariat entre le gouvernement et les membres de la communauté. « Les Acadiens et les francophones nous indiquent quels sont les services gouvernementaux qui, selon eux, doivent prioritairement être offerts en français, et nous répondons à ces priorités, » a déclaré M. d’Entremont. « Les Néo-Écossais reçoivent maintenant plus de services en français que jamais, que ce soit en personne, par téléphone et par Internet. La Journée internationale de la Francophonie constitue l’événement idéal pour souligner ces progrès et remercier les personnes concernées. » La Journée internationale de la Francophonie a débuté en 1998 pour permettre aux membres de la Francophonie de célébrer leur lien commun, la langue française, ainsi que leur diversité. La Francophonie est formée de 56 États et gouvernements membres qui utilisent la langue française. Des événements ont lieu partout dans le monde dans le cadre de cette journée. La Loi sur les services en français de la Nouvelle-Écosse a été adoptée en 2004. Le règlement en vertu de la loi est entré en vigueur à la fin de l’année 2006. « Nous avons vraiment travaillé en équipe pour répondre aux besoins de la communauté, » a dit M. d’Entremont. « Et bien qu’il y ait encore du travail à faire, je reconnais que des premiers pas très importants ont été fait. » M. d’Entremont a également souligné qu’il présentera un rapport d’étape sur les services en français au cours des prochaines semaines.last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *