La plus vieille exploitation minière dAmérique date dil y a 12000 ans

first_imgLa plus vieille exploitation minière d’Amérique date d’il y a 12.000 ansPubliant leurs résultats dans l’édition de juin de la revue Current Anthropology, des archéologues chiliens ont découvert la plus ancienne mine connue du continent américain, portant des traces d’exploitation d’il y a 12.000 ans. L’extraction du minerai – utilisé à l’époque comme colorant pour le corps et les parures – nécessitait de grandes connaissances.Une équipe de chercheurs dirigée par Diego Salazar de l’Université du Chili a découvert, près de la ville de Taltal, dans le nord du Chili, un gisement d’oxyde de fer comportant une ancienne tranchée artificielle de 40 mètres de longueur – soit près de 700 mètres cubes de minerai extrait – datant de… 12.000 ans, d’après la radiodatation des charbons de bois présents.À lire aussiLe pharaon Toutânkhamon n’était sans doute pas celui que l’on croitCreusée par le peuple Huentelauquen, les premiers habitants de la région, qui utilisaient l’oxyde de fer pour colorer leurs objets de pierre ou d’os, et probablement leurs vêtements et leurs corps, la mine aurait connu deux périodes d’exploitation : entre -12.000 et -10.500 ans, puis vers -4.300 ans.”L’exploitation régulière (…) indique que les connaissances sur l’emplacement de la mine, sur les propriétés de ses oxydes de fer, et sur les techniques requises pour exploiter et traiter ces minéraux ont été transmises de génération en génération au sein de la complexe culture Huentelauquen”, concluent les chercheurs. Le 22 mai 2011 à 12:45 • Emmanuel Perrinlast_img read more